COMMUNIQUE DE PRESSE 23 septembre 2020

sur la situation des guides-conférenciers, par le Ministère de la Culture et le Secrétariat d'Etat au tourisme.PDF icon23092020_cp-situation_des_guides-conferenciers.pdf <br>Le gouvernement prend bien en compte la profession de guide-conférencier sinistrée pour de longs mois encore du fait de la désertion des visiteurs. Néanmoins, si les guides-conférenciers non salariés ont bien accès au fonds de solidarité mis en place pour les TPE , microentreprises et indépendants, les guides-conférenciers salariés - le plus souvent en contrats courts type CDD ou CDDu - n'ont pas accès au chômage partiel et ne bénéficient plus ou pas des indemnités Pôle Emploi. Une situation extrêmement préoccupante pour la moitié des guides-conférenciers en activité.

La FNGIC demande qu' un fonds de solidarité soit mis en place pour ces guides, et qu'ils bénéficient d'une "année blanche" pour leurs droits à Pôle Emploi.