LA CRISE ACCENTUE LE MALAISE DES GUIDES-CONFERENCIERS